Menu Chèvres miniatures

  • Blog minichèvres

  • Newsletter

    inscription

    envoyez un

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


    Contact

    (33) 04 67 44 27 45

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Les clés pour un achat réussi !

    Prix et conditions d'achat des chèvres miniatures des Tourelles

     

    Les  5  fondamentaux :

     

     

    Avant de s'engager dans une démarche d'achat, connaître et réunir les conditions nécessaires à l'accueil de chèvres miniatures ainsi que connaître leurs besoins fondamentaux ! > Tout savoir sur la chèvre miniature 

     

     

    1/ Toujours par deux... ou plus !

     

    Chevreaux miniatures des Tourelles

    La chèvre est un animal à l'instinct grégaire très développé, il est donc indispensable d'avoir au minimum 2 chèvres pour leur bien-être psychologique et émotionnel. Votre présence ou celle de vos animaux de compagnie (chien, chat, volaille...) ne sont pas suffisants et adaptés. A défaut, la présence d'autre(s) herbivore(s) peut dans certains cas remplacer une seconde chèvre... mais l'adaptation n'est pas garantie.

                                                 Plus de détails sur > De la compagnie - Instinct grégaire

     

    2/ Abri ou chèvrerie :


    La chèvre a obligatoirement besoin d'être abritée des intempéries avec un abri en bois, parpaing, pierre... éviter la tôle ou de simple bâches plastiques non isolantes. Bien orienté, dos aux vents dominants, sans humidité particulière et sans courants d'air, l'abri sera d'au moins 3 m² pour un duo de chèvres miniatures et il pourra être fermé notamment pendant les nuits froides d'hiver.

      Plus de détails sur > Son logement

     

    3/ Terrain & clôture :

     

    L'on préconise un terrain de 400 m² minimum pour un duo de chèvres miniatures. Les chèvres apprécieront l'ajout de jeux sur leur terrain type tourets, troncs d'arbres stables, rochers, etc.

    Le terrain devra être correctement clôturé, avec une clôture adaptée aux chèvres.

      Plus de détails sur > Terrain et clôtures

     

    4/ Alimentation :

     

    Avant l'arrivée de vos chèvres, prévoir le stockage de paille (pour isoler le sol de l'abri) et de foin, y comprit si votre terrain comporte une forte végétation... pensez aux jours de pluie entre-autre !

      Plus de détails sur > Son alimentation

     

    5/ Les soins réguliers :

     

    La surveillance quotidienne, l'apport d'eau propre et de nourriture, les quelques vermifugations par an, d'éventuelles vaccinations (non obligatoires), le parage des onglons au moins une fois l'an, d'éventuels passages de "pipettes" insecticides notamment l'été... sont des soins que tout propriétaire consciencieux est amené à faire plus ou moins régulièrement.

     Plus de détails sur > Santé & soins

     

    6/ Annexe - la législation et les obligations des propriétaires caprins :


    Pour tout achat ou acquisition : les chèvres doivent avoir leurs 2 identifications obligatoires (dont une électronique). Elles doivent être accompagnées de divers papiers obligatoires et datés du jour de vente (attestation sanitaire, document de circulation, facture). Sans cela, les chèvres pourront être euthanasiées sans recours. Soyez vigilants.

      Plus de détails sur > Législation / Identification

     

     

    Choix du sexe... exit les à-priori ! 

     

    Vous pouvez opter pour des femelles, des mâles castrés (menons) ou un mix des deux. Tout dépend de vos objectifs (compagnie, élevage, débroussaillage...). Mais le choix du sexe est important car il influera sur le comportement de vos caprins et donc sur leur gestion au quotidien.

    Couple chèvres miniatures : Ambre-Gadget Evitez absolument le couple (bouc + femelle) pour la compagnie mais aussi pour l'élevage ! Car un bouc a des besoins importants qui ne pourront être satisfaits au minimum par plusieurs chèvres. C'est ainsi que le couple chez les chèvres n'existe pas mais il faut penser en harem. 

      

    Voici des généralités sur les avantages et inconvénients de chaque sexe. Exit les idées reçues !

     

    > La femelle (la chèvre) :


    La chèvre a un caractère souvent plus indépendant que le mâle. Ses caresses sont souvent intéressées (gourmandises) car elle ne recherche pas longtemps votre présence. Elle a ses chaleurs aux environs de Juillet à Janvier, période où elle pourra bêler (crier) afin d'attirer d'éventuels boucs dans les environs !

    Elle peut cohabiter avec n'importe quel caprin (mâle castré / entier / femelle).

     

    > Le mâle castré (le menon) :

     

    Le menon est généralement le plus apprécié pour la compagnie et le débroussaillage de part ses caractéristiques. Il est souvent le plus familier, affectueux et le plus facile à vivre car il ne subit aucune influence hormonale. Le menon n'a pas d'odeur, ni de comportement de bouc lorsqu'il est castré jeune. Pour les boucs castrés à l'âge adulte, il faudra plusieurs semaines ou mois pour qu'ils perdent leur comportement de reproducteur. Plus d'infos sur > Le bouc castré

    Le menon peut cohabiter avec des femelles, d'autres boucs castrés ou éventuellement tenir compagnie à un bouc entier (à voir selon le caractère de l'entier).

      

    > Le mâle entier (le bouc) :

     

    Le bouc est le plus délicat à gérer et il n'est destiné qu'à la reproduction. Ses puissants instincts de reproduction l'obligent à être en présence d'au moins plusieurs femelles afin d'assouvir ses désirs (cela évite le harcèlement permanent de la chèvre et la frustration du bouc). Plus d'infos sur le bouc et sa gestion sur > Reproduction

    Ses hormones influent sur son comportement (certains boucs peuvent être agressifs ou harceleurs pour s'approprier leurs chèvres, ils goûtent leur urine, s'urinent sur les pattes avant...).

    Les hormones influent également une influence sur leur apparence avec des cornes plus grandes et épaisses, sur la présence obligatoire d'une barbichette...

    HECLAIR des Tourelles - bouc extra-toy

    Le bouc ne pourra cohabiter qu'avec plusieurs femelles, éventuellement avec un ou plusieurs boucs castrés selon son caractère, mais pas d'autres boucs entiers sauf circonstances exceptionnelles.

     

      

    Le meilleur âge pour être adopté :

     

    Il n'y a pas d'âge idéal pour l'adoption d'une chèvre. La période entre le sevrage (3 mois) et environ l'âge de 1 an est un âge préférentiel pour l'acceptation psychologique des changements. Cependant, la chèvre sait s'adapter quel que soit son âge de part son statut d'herbivore et donc de proie, face à la prédation... sans capacité d'adaptation dans la nature, elle mourrait ! L'idéal étant d'essayer d'éviter les changements brutaux des habitudes (notamment alimentaires), cela permettra une adaptation plus rapide.

    Ainsi, l'affection que pourra développer la chèvre envers ses nouveaux propriétaires ne dépendra pas de son âge mais de sa personnalité, de son vécu (quel que soit son âge, y compris les chevreaux au sevrage) et du temps que les nouveaux propriétaires passeront avec elle. 

     

     

    Vérifications à l'achat :

     

    > Son état général :

     

    Evitez l'achat de chèvres en mauvais état général, cela dénote souvent un problème de parasitisme ou de mauvais traitements. Cela peut avoir des conséquences sur les soins futurs à promulguer à votre chèvre et parfois même sur sa survie car le stress du changement de maison pourra être un facteur aggravant.

     

    > En règle face à la législation :

     

    Votre chèvre doit être en règle, sinon elle risque d'être euthanasiée sans recours possible. En effet, il est obligatoire que votre chèvre soit correctement identifiée selon la réglementation (une boucle sur chaque oreille dont une contenant une puce électronique ou bien une boucle à l'oreille et une boucle de pâturon). Lors de sa première vente (ou cession gratuite) ainsi qu'après l'âge de 6 mois, une chèvre doit obligatoirement être identifiée et en règle sanitaire, c'est-à-dire être accompagnée par une attestation sanitaire et un document de circulation fait spécifiquement pour chaque vente. Lire > Législation / identification

     

    > Connaître son âge s'il n'est pas indiqué :


    Il est possible d'estimer l'âge d'une chèvre selon sa dentition, particulièrement entre l'âge de 1 et 4 ans puisque c'est l'âge où la chèvre perd progressivement ses dents de lait pour mettre ses dents définitives.

     

     Dentition-chevre


     


    FACEBOOK       Retrouvez-nous sur :       YOU TUBE